ATELIERS

Figures parentales

« L’ARBRE QUI CHANTE »

Cet atelier, que j’organise au Mexique, vise à nous permettre de reprendre le fil de notre histoire personnelle, en nous concentrant essentiellement sur la nature des liens établis avec nos parents.

Nous avons ressenti durant l’enfance, dans une certaine mesure, un sentiment de rejet ou d’abandon, de la pression et un manque de soutien à nos velléités d’indépendance de la part de nos parents. Pour répondre à leurs attentes, nous avons mis en place certains schémas émotionnels et comportementaux tout en élaborant des formes particulières d’adaptation qui, bien qu’utiles alors, constituent aujourd’hui un prix élevé à payer : difficultés dans les relations interpersonnelles, dépression, perte de notre essence, etc.

Dans cet atelier, nous apprendrons à reconnaître la toxicité de ces apprentissages, en faisant doucement face à la douleur qui leur est inhérente el en acceptant le désamour que cela entraîne envers nous-mêmes et vis-à-vis des personnes qui nous entourent. Nous prendrons alors le chemin du retour « chez nous », à notre essence, au point de créativité où le possible, l’amour et la vitalité sont générés.
En traversant le territoire personnel entaché de la douleur et de la violence ayant marqué la réalité de notre enfance, nous découvrons le paysage de « l’humain », qui donne à l’adulte la possibilité d’honorer les parents intérieurs qui l’accompagnent et de faire un pas important vers le pardon véritable.

Notre capacité à être spontanés, créatifs et heureux dépend en grande partie du degré d’intégration et de cohérence atteint tout au long de notre vie.

Méthode de l’« arbre qui chante » :

  • Atelier résidentiel d’une semaine, pour un groupe de 22 personnes au maximum
  • Contenu
    Apports de la thérapie familiale systémique appliquée à la famille d’origine
    Éléments expressifs et cathartiques de l’approche psychocorporelle
    Rituels de la tradition chamanique mexicaine

Le processus Hoffman

Je fais partie de l’équipe de thérapeutes qui met en œuvre le processus Hoffman en France (en français). Ce dernier est présent dans plus de quatorze pays.

Il s’agit d’un séminaire intensif et approfondi, axé sur les figures parentales, qui révèle de façon organique la douleur et la colère des enfants envers leurs parents. C’est un voyage à travers les paysages de l’enfance, qui permet de faire face au présent et à l’avenir en se débarrassant de la charge émotionnelle du passé, dans le but de se réconcilier avec ses parents et avec les incidents ayant jalonné notre vie.

Il s’agit, en quelque sorte, d’un rite initiatique facilitant le passage de l’enfance à l’âge adulte, du désamour à l’amour, de l’expression de la demande à celle du don.

C’est un processus qui nous oblige à faire le deuil d’une illusion d’enfance : celle nous faisant croire que les parents finiront par changer et nous donneront ce que nous avons si longtemps attendu d’eux.

Il implique une séparation de ses parents avec amour, un divorce sans sentiment de culpabilité, de façon à ce que l’on puisse prendre son destin en main de manière responsable.

La méthode Hoffman

Cette méthode, à la fois thérapeutique et pédagogique, est claire et accessible à tous. Elle permet de reconquérir la capacité à aimer et à avoir une relation saine avec le monde qui nous entoure.
La dimension de groupe offre un puissant flux d’énergie et une attention personnalisée, ce qui permet à chaque participant de réaliser un profond travail biographique en toute confidentialité.
L’atelier se déroule de manière intensive sur une durée de huit jours, dans un cadre résidentiel garantissant un calme absolu, ce qui favorise la concentration et l’intégration des apprentissages cognitifs, émotionnels et comportementaux.

Le processus Hoffman comporte cinq étapes :

1) Préparation et prise de conscience
Un guide est envoyé aux participants un mois avant le début du séminaire, de façon à ce qu’ils puissent mener une recherche biographique chez eux.
Ce travail permet d’identifier et de nommer les comportements qui influent sur la qualité de vie dans des domaines tels que les relations sociales, la famille, le travail, la santé, etc.
Cette étape de préparation est accompagnée d’un entretien téléphonique individuel qui permet de clarifier la nature des conflits actuels d’un point de vue thérapeutique.
Ce matériel de travail est à nouveau utilisé pendant le séminaire, afin d’aiguiser la conscience des liens entre les problèmes actuels et les apprentissages de l’enfance.

2) Expression des émotions conflictuelles
L’objectif consiste à explorer, exprimer et élaborer les émotions de douleur, de honte, d’agression et de culpabilité liées à notre enfance.

3) Acceptation compatissante
Le fait de passer en revue notre propre vie et celle de nos parents, en ouvrant notre cœur, permet d’avoir une compréhension approfondie des apprentissages négatifs qui se transmettent de génération en génération.
Il s’agit d’une étape essentielle vers la possibilité de pardonner.

4) Intégration
Une fois libérés du poids de leur passé, les participants apprennent à « aligner » leurs pensées, émotions et actions sur un axe de maturité adulte.
Cette étape favorise ainsi le développement de nouvelles compétences dans les domaines relationnel et existentiel.

5) Consolidation
La semaine intensive s’est achevée mais le processus continue !
Dans le mois qui suit, une journée de travail en groupe et un entretien individuel accompagnent le retour à la maison et les défis qui s’ensuivent.

La méthode Hoffman, de par son originalité, ouvre la voie vers un changement durable et une vie plus consciente, créative et responsable.

Commentaires au sujet du processus Hoffman

« Nombre d’entre nous sommes sensibles aux messages reçus au cours de notre enfance, qui ont eu une influence sur la façon de mener notre vie. Ces messages déforment notre vie actuelle.

Que pouvons-nous faire à cet égard ? Pouvons-nous modifier l’impact de ces messages et réussir à devenir de meilleurs guides pour nous-mêmes ?

Le processus Hoffman répond parfaitement à ces questions ».

Virginia Satir

« Synthèse de plusieurs thérapies, le processus Hoffman est la meilleure méthode, à ma connaissance, permettant de favoriser une nouvelle orientation du lien « parents-enfants ». Grâce à ce puissant outil, l’amour peut être dirigé vers soi-même et vers les autres ».

Dr. Claudio Naranjo

Ateliers

Figures parentales

=

L'arbre qui chante

Tepoztlán (Mexique): du 3 au 11/12/2021

=

Processus Hoffman

Alsace : du 03 au 10/03/2021; du 07 au 15/05/202; du 20 au 28/08/2021 et du 28/10/2020 au 05/11/2021
Lyon : du 09 au 17/07/2021

Autres ateliers et séminaires